Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 13:40

 

Vous me direz "mais quel rapport, cette photo?" Je vous répondrai : "Je suis parti hier en vacances au bord de la mer et ai donc échappé à l'interdiction de circulation"

Couvre-feu à Jérusalem?

Les principaux axes routiers seront fermés dans la capitale aujourd'hui à partir de quinze heures. Ces mesures de police arbitraires et abusives qui harcellent les habitants en leur interdisant leur droit élémentaire de circulation sont dues à l'abaissement des autorités qui cirent les chaussures du mouvement contre nature LG etc. au lieu de tenir compte du caractère saint de Jérusalem et de la sensibilité de ses habitants.

La ville où on prie pour la reconstruction de la Sainteté par excellence, mais où en attendant le dernier vestige du Temple, le Mur Occidental, a montré à son tour des signes d'écroulement, avec ce rocher énorme qui s'en est désolidarisé, est la cible privilégiée du mouvement qui veut dans un premier temps semer le doute et banaliser la réalité des paires à la place de celle des couples, et peut-être dans un second temps interdire les unions fécondes, Les marches s'y succèdent à un rythme nettement supérieur à celui de toutes les autres villes du monde. En seconde position se place Tel-Aviv, elle aussi ville de la terre sainte, ne l'oublions pas, et qui compte pas moins de six cents synagogues.

C'est le lieu de la sainteté qui dérange le plus la banalisation de ce qui est contraire à la Torah et aux valeurs humaines. Ces mouvements, par martèlement des cerveaux et à l'injure facile contre tout ce qui ne pense pas comme eux, cherchent aussi à réhabiliter les marchés où se commercialise la personne humaine, en promouvant le marché où se négocie la vente d'enfants arrachés à leur naissance à leur mère.

Je me suis interrogé sur leur sigle, l'arc-en-ciel. Pourquoi s'accaparer de sorte que tous ceux qui le voient pensent à eux?

L'explication est peut-être la suivante.

Après le déluge, le Saint béni soit-Il fait le serment de ne plus détruire sa création et pour le sceller fait intervenir comme symbole l'arc-en-ciel.

Dans sa lutte contre Jérusalem et sa sainteté, et aussi dans son mépris sans honte de la sensibilité de ses habitants, ce mouvement puissant malgré ce qu'il revendique (disons sa faiblesse et sa prétendue position de victime qui prend les devants en agressant), agite sour les yeux du Saint béni soit-Il cet étendard, le narguant en lui rappelant qu'ils ne pourraient plus être détruits.

Mais hélas, sa puissance publicitaire, sa mainmise sur l'espace public, marquent des points, et d'aucuns s'imaginent qu'il s'agirait d'un pauvre petit mouvement sans défense et dont les sympathies d'hommes du pouvoir ne seraient suscitées que par une pure compassion désintéressée sans aucune lâcheté.

Et pour ce qui est des accusations qu'ils nous portent, de la même manière que jusqu'au début des années 90, on se servait de l'interdiction de la consommation du porc pour nous agresser et nous qualifier d'assassins potentiels du contrevenant, ils savent très bien, d'où leur "courage", qu'ils ne risquent rien et que tout ce qu'on leur demande c'est : "Manger ce que vous voulez, mais sans nous en faire part".

Sans vulgarité, nous leur dirions : "De la même façon que nous ne venons pas troubler vos orgies, ne venez pas troubler la quiétude sainte de Jérusalem'.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires