Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 17:47

~~ La France est un nouveau Liban, la nouvelle Suisse de l'Occident. Qui a oublié cette appellation trompeuse appliquée au Liban jusqu'en 75, date à laquelle l'Olp a commencé à y fonder son Etat dans l'Etat? Le processus est le suivant : on commence par être un pays multiculturel, qui sert pour le monde entier d'exemple du savoir vivre-ensemble. Puis, les terroristes musulmans commencent à imposer leur intolérance, le peu de cas qu'ils font de la vie humaine. La France est aujourd'hui arrivée à ce stade.

Les gros médias sont à côté de la plaque. Ils jouent à ce jeu de gosses de 't'es cap ou t'es pas cap?". Comme si la question consistait à se demander si les Juifs sont assez courageux pour rester en exil ou si la peur les fera rentrer au pays d'Israël. La France est devenue invivable. C'est un nouveau Liban, et les pouvoirs n'y sont pas étrangers. Si la France a laissé sacrifier sur l'autel débridé du vivre-ensemble (le "ensemble" incluant les gangs armés, sans aucune restriction) avec les louanges à une religion de guerre etc., ce qui lui restait de fierté et de liberté d'expression (même si on peut ne pas apprécier les caricatures vulgaires bourrées de préjugés), alors pour quelle raison ne sacrifierait-elle pas ses Juifs? Je reprends : si elle laisse se faire massacrer ses Français innocents (cf. un personnage célèbre ayant dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas), pourquoi les autres la préoccuperaient-ils?

Le peu de réactions aux massacres de Juifs (je n'ai pas vu de déferlement de "Je suis Israël") montre bien qu'on leur colle une sorte de fatalité qui en fait des victimes désignées. La période de la "douce France" est révolue, c'est un constat douloureux. Si même la Tunisie commence (pourvu que ça dure) à comprendre le danger que représentent l'islam et ses fanatiques, comment la France ne le comprend-elle pas? J'ai ouï dire que les bourreaux massacrant sur le sol français étaient connus des services de sécurité français. Dites-moi que ce n'est pas vrai, car si c'est vrai, c'est encore plus grave, et ça montre la complaisance calculée du pouvoir français. La question est la suivante : les élus français se servent-ils de l'électorat issu de culture non démocratique- c'est une litote, bien sûr - pour se maintenir au pouvoir, ou sont-ils les pions de la conquête musulmane qui n'attendent que de se faire jeter par les futurs représentants des populations de remplacement?

Partager cet article

Repost 0
vu-sous-cet-angle Yéochoua Sultan
commenter cet article

commentaires